Acclamations liturgiques

Les gestuelles que nous vous partageons ont été composées pour des enfants en catéchèse, sur des musiques bien spécifiques.  Elles comprennent des gestes catéchétiques, symboliques ... des mouvements créant du lien et de l' harmonie. Elles sont, bien certainement, applicables à d'autres mélodies tout en gardant l'unité  "musique, gestes, prière". 

 

 

 

 

--- Alléluia ---

 

 

Un seul mot peut suffire pour la louange : « Hallelu-Yah ». Ce mot hébreux chanté avant la proclamation de l'Evangile signifie  « Louez Yahvé ».

 

Louez l'Eternel, vous qui vous tenez dans sa maison. "Elevez vos mains vers le sanctuaire et bénissez-le" (Ps 134, 2). Rendez honneur, hommage pour ce qu'Il est! Fils de Dieu, Parole vivante! "Louez-le car Il est bon, sa miséricorde dure à toujours." (Ps 136).

 

Pour cette gestuelle, les bras s'élèvent et les mains s'ouvrent vers le ciel. Ce mouvement peut s'élargir dans un balancement latéral du tronc. Il peut aussi, selon les mélodies, s'associer à d'autres gestes. Dans la louange célébrant la grandeur de Dieu, nous avons aussi conscience de notre « petitesse » face à la Miséricorde de Dieu: nos mains reviennent alors sur le cœur, la tête se baisse en signe d’humilité. Cependant, confiants que Dieu nous aime tels que nous sommes, nos mains s’élèvent à nouveau. Enfin, face à ce « Roi de gloire » nous nous inclinons avec le plus grand respect.

 

Gestuelle :  « Alléluia mon cœur est dans la joie » de D. Sciaky et Alléluia Hé", FRAT, 2011.   

 

--- Gloria ---  

 

 

Dans la joie de la miséricorde de Dieu, nous chantons : « Gloire à Dieu au plus haut des cieux et paix sur la terre aux hommes qu’Il aime .» (Lc 2, 14). 

 

La traduction grecque « doxa » (d’où « doxologie ») évoque la renommée, l’honneur. Le terme hébreux « yavod » signifie le poids, la solidité. Reconnaissons-y tout l'Etre de Dieu  manifesté  à la création, par son incarnation et le don de l‘Esprit et ce qui sera à la Parousie. « La gloire de Dieu, c’est l’homme vivant ; la vie de l‘homme, c’est de contempler Dieu. » St Irénée. 

 

Pour cette gestuelle, nous déployons les formes du soleil, « symbole du Très-Haut » (saint François d’Assise) : cercle, courbes … Le découvrir en période de Noël permet de percevoir la base de ce mouvement dans le bercement … de l’Enfant Dieu. 

 

 

 

--- Sanctus ---

 

Unie aux anges, aux saints du ciel, l’assemblée chante l’hymne à la gloire de Dieu. 

Le texte comprend trois cantiques bibliques : d’abord la vision inaugurale d’Isaïe (6,3) qui entend chanter les séraphins : « Saint, saint, saint est Yahvé, sa gloire emplit la terre », ensuite l’entrée de Jésus à Jérusalem sous les acclamations de la foule: « Hosanna au Fils de David … » et enfin le psaume 117, 25-29 qui anticipe la venue glorieuse du Messie : «  Béni soit au nom du Seigneur celui qui vient ! … Rameaux en main, formez vos cortèges jusqu'auprès de l'autel.  ..." 

 

Les mouvements se développent dans des élans verticaux pour le "Sanctus" et des ondulations horizontales larges et nobles pour le « Hosanna ». Nous utilisons des foulards évoquant rameaux, branches de palmier. D’autre part, les foulards, voiles ou bannières, en prolongeant le mouvement des bras, relient la terre et le ciel. Ne pas s’en priver le dimanche des Rameaux ! 

 

Gestuelle : Sanctus de la messe de la Trinité 

 

--- Geste de paix ---

 

 « C’est la paix que je vous laisse ... c’est ma paix que je vous donne ; ce n’est pas à la manière du monde que je vous la donne » (Jn14, 27) dit Jésus à ses apôtres avant d’entrer dans la passion. 

 « … Ne regarde pas nos péchés mais la foi de ton église ; pour que ta volonté s’accomplisse, donne-lui toujours cette paix et conduis-la vers l’unité parfaite." Paix que nous souhaitons et partageons à ce moment de la célébration : « Que la paix du Seigneur soit avec toi. ». 

 

Dans cette gestuelle, les mains accueillent la paix jusqu'au coeur et  s'ouvrent ensuite vers l'autre. Le regard renforce le geste qui exprime la douceur, la joie de Noël, la victoire de Pâques, le pardon. 

 

Gestuelles :  "Accueillir la paix" de LLE GUICHET  , 

"La paix, elle aura ton visage" de B. REY 

 

--- Pour aller plus loin ---

  

Pour découvrir, vivre pleinement pour soi, avec d'autres ces acclamations avant de les transmettre, participez au "cheminement adultes". Les sessions sur "Marie" aborderont les courbes possibles pour le "Gloria" et le "partage de la paix". La prière du "Notre Père" sera développée au travers des mouvements de louange. Le "signe de croix" s'élargira aux élans de l'acclamation  du "Sanctus".   

 

 

Vous cherchez un coup de pouce pour créer une gestuelle pour les enfants de votre paroisse, doyenné ... Nous pouvons vous conseiller, voire créer une chorégraphie à votre demande. Contactez-nous